Partagez | 
 

 KALJU Aleksei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nikolai Markov

avatar

Messages : 167
Âge : 21


Fiche Informative
Sexe: Masculin
Type: Inconnu / Neutre
Réputation:
10/1000  (10/1000)

MessageSujet: KALJU Aleksei   Lun 11 Mai - 13:55

Ma vie, mon histoire

Kalju
Aleksei

Sorcier
35 ans
Balance
Masculin
Apatride  (Estonien)
Europe Centrale

Feat. The King In Yellow, Horreur à Arkham.
Aleksei est né en 1917 au sein d’un Empire Russe en plein déclin, dans l’Estland, région qui deviendrait sous peu l’Estonie. Ses parents étaient une sorcière et un humain au sang-mêlé, dénué de pouvoir.  Utilisant ses capacités magiques, ainsi que l’entraide de la communauté de sorciers locale, la famille réussit à traverser la guerre d’indépendance sans trop de problèmes.  

L’apprentissage magique du jeune garçon pu commencer dans un pays relativement pacifié, en même temps que les institutions scolaires du pays rouvraient leurs portes. Bien que ses parents se soient écartés du monde magique, Aleksei fut ainsi en mesure d’apprendre à connaître la société magique d’une manière plus formelle. S’il montra rapidement une affinité certaine pour l’élément des ombres, ordonnant inconsciemment à cet élément de le cacher lorsqu’il se sentait menacé, il ne fabriquera son réceptacle qu’à la toute fin de son deuxième cycle. Il se décida après de longues hésitations pour un bâton court, qu’il transforma plus tard en canne épée, plus pour l’art de la tromperie que par réel intérêt.

Durant cette période, le cœur du jeune Estonien balance entre son attachement au  monde des humains et sa curiosité envers le monde magique dont se tiennent éloignés ses parents.  Contre la volonté de ses parents,  il décide de poursuivre un peu plus ses études magiques, bien qu’il travaille depuis deux ans, enchaînant les petits boulots et profitant de ses pouvoirs pour commettre quelques menus larcins lorsqu’il ne trouve pas de travail.

A la fin de son dernier cycle, ses larcins prennent de plus en plus d‘importance dans la part de ses revenus, si bien que la succession de vols inexpliqués qu’il cause finit par attirer l’attention d’autres magiciens, soucieux de ne pas laisser filtrer d’indices sur leur existence. Toutefois, les évènements se précipitent avant qu’ils ne réussissent à remonter à lui, les humains oubliant l’affaire face à la tempête qui s’apprête à déferler sur le monde.

Durant les années qui suivent, Aleksei finit par rejoindre un groupe de traqueurs, qui acceptent de le former, estimant à raison que ses capacités peuvent être utiles.  Déplorant de nombreuses pertes dues à la guerre, les villes près des lignes de front deviennent en effet des cachettes idéales pour les chasseurs nocturnes de tout horizon.

Bien que sa formation soit accélérée et très sommaire, il est tenu hors des combats, compensant  le peu de connaissances qu’il a des démons et des vampires, minimisant les risques. Au cours de ces traques, plus que les actes commis par les créatures surnaturelles, se sont les scènes dont l’humanité est responsable qui commencent à hanter le sorcier.

Les longues nuits de traques au cœur de cités ruinées, les surveillances au sein de la misère et de la haine forgent en lui la conviction que les sorciers ne peuvent décemment ignorer les actes des humains. De la même manière, il se met à détester les autorités humaines, qu’il considère comme responsables de ce massacre.

La guerre finie, il reste encore quelque mois au sein du groupe, avant qu’un dernier acte finisse de façonner sa personnalité. Finalement repéré par des serviteurs du Conseil des Sorciers, le groupe de traqueur est traqué à son tour, et décide de se séparer pour pouvoir donner plus de chance à ses différents membres d’échapper aux Exécuteurs du Conseil. Ce dernier devint alors aux yeux d’Aleksei l’incarnation même de l’immobilisme et de l’organisme que les luttes intestines ont rendu incapable de remplir son rôle.

Dès lors, le mage passe dans la clandestinité la plus totale, abandonnant son nom et son visage, se parant en permanence d’un masque de théâtre blanc. Ne répondant plus à la hiérarchie, il fournit de manière erratique ses services et informations à différents groupes de traqueurs, au ré de ses envies. Perturbant à plusieurs reprises les plans de membres du Conseil Sorcier, sa tête est rapidement mise à prix, bien que sa véritable identité demeure un mystère. Souhaitant provoquer une véritable avancée dans la communauté magique, il essaie depuis de révéler à l’humanité l’existence du monde magique, tout en appuyant les vampires pour leur permettre de créer leur état en Scandinavie. Dns le même temps, il finance ses activités en organisant la contrebande de produits provnant des deux blocs s’opposant en ce début de guerre froide.

Nul ne sait ce qu’il espère obtenir d’une telle révélation, mais le Conseil est près à tout pour l’empêcher de nuire davantage.


Métier : Trafiquant / Traqueur
Affiliation : Traqueurs

Ambitions & Réflexion

Taille : 1m79
Corpulence : Sec, épaules larges
Cheveux : Courts et blonds
Yeux : Gris
Signe(s) Distinctif(s) : Visage presque en permanence dissimulée
Style Vestimentaire : Manteaux  usés et rafistolés, par dessus d’anciennes tenues militaires pouvant remonter jusqu’au début du siècle. Masque blanc de théâtre.


Pour étudier le caractère d’Aleksei, il est important de prendre en compte le fait qu’il joue un rôle de composition. Ainsi, lorsqu’il incarne l'Ombre, il devient un personnage moqueur et joueur, s’exprimant soit par de longues tirades théâtrales, soit de courtes saillies assassines. Il tend à fendre d’ignorer les réactions de ceux avec lesquels il joue, alors qu’il les surveille constamment. Son humeur semble totalement aléatoire dans ces moments là, comme s’il s’agissait d’un esprit dérangé et anarchique, à l’instar de cette description.

Sous son masque, c’est en vérité un être extrêmement prudent, veillant à laisser le moins de traces possibles sur sa réelle identité. Cette prudence vire même à la paranoïa, le poussant plus que de raison à fuir et éviter d’interagir avec d’autres personnages s’il n’a pas toutes les cartes en main pour réussir à obtenir ce qu’il veut.

C’est un homme très méticuleux, planifiant soigneusement ses interventions, ne laissant que peu de place au hasard. Bien qu’excentrique, il s’intéresse énormément aux compétences et personnalités de son entourage, afin de s’assurer de connaître toutes les pièces de l’échiquier. Pour autant, il n’est pas manipulateur, loin de là, il préfère se poser en coordinateur et jouer le plus «réglo» possible avec les autres pour s’éviter de s’attirer leurs foudres. Bien que suivant ses propres objectifs, il n’est pas tout à fait près à sacrifier gratuitement d’autres personnes. Rien ne dit qu’il se sacrifierait pour autant pour les autres...

S’il s’avère méticuleux dans ses plans et agissements, il n’en va pas de même de sa vie personnelle. Celle-ci tient en effet dans quelques gros sacs de voyage, sous la forme de vêtements de rechanges, livres, notes et reliques diverses.

Son vécu l’a poussé à prendre en grippe les instances dirigeantes, magiques ou non, ainsi que toute forme d’autorité. Il se fait donc un plaisir de se montrer d’autant plus irrespectueux devant des gens hauts placés.



Mes pouvoirs

Aleksei est depuis son plus jeune âge un magicien attiré par l'élément de l'ombre. Ayant perfectionné cet élément, il est capable de plonger une pièce dans le noir, ou de se fondre parmi les autres ombres, devenant intangible et attirant à lui des artifices et autres illusions pour troubler son adversaire. En rien offensif, mis à part une petite maîtrise de la lumière en ce sens, il a poussé la maitrise de l'ombre, ainsi que de l'air, de manière à pouvoir se déplacer, après une longue préparation, sur de très longues distances, ce qui lui valut d'intéresser les traqueurs. En plus de ces maîtrises, il manipule suffisamment l'élément gris pour rendre son esprit illisible, ainsi que de petites bases sur l'élément de Jade.



Maybe I should cry for help... ♪
Maybe I should kill myself...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
KALJU Aleksei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 26 Mars
» ALEKSEI DIMITRI ROMANOV► Vladimir Ivanov
» Une phrase cliché à en mourir d'ennui || Aleksei Jones
» Kalju Leok, le Lièvre
» HUNT SEASON ♦ Mali Aleksei Leonidov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Omenirea Nemuritori ::  :: Archives-
Sauter vers: