Partagez | 
 

 WEISZ Gusztàv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysander Lorcan

avatar

Messages : 42

Fiche Informative
Sexe: Masculin
Type: Rabatteur
Réputation:
700/1000  (700/1000)

MessageSujet: WEISZ Gusztàv   Lun 27 Juin - 17:45

Ma vie, mon histoire

Weisz
Gusztàv

Sorcière
41 ans, même si physiquement, on lui donne souvent 27 ans environ
Sagittaire

Hongroise
Nomade

Feat. OC, de Nakaonart.
Gustavz étant attendu tel l’enfant prodige. Son père misait énormément sur sa venue au monde pour redorer le blason oublié de sa famille ; des Weisz. Mauvaise surprise pour cet éminent hongrois, donc, lorsque sa femme accouche d’une petite fille.

Pour autant, loin de faire un scandale, il se désintéresse tout simplement de sa progéniture, patientant jusqu’à ce que sa femme puisse de nouveau enfanter pour la mettre enceinte une fois encore, croisant les doigts pour qu’une seconde humiliation lui soit épargnée. Ses désirs sont exhaussés lorsque le frère de Gustavz – à qui on avait laissé le prénom qu’elle aurait dû porté si elle avait été un homme – pousse son premier cri, un an et demi après sa naissance à elle.

Grandissant dans l’ombre de son géniteur - trop fier pour admettre ce qu’il considérait comme un échec en l’image de sa descendance-, Gustavz est éduquée par sa mère et ses nombreuses tantes, qui décident de la mener sur la voie de la sorcellerie. Contre toute attente, si elle démarre avec un peu de difficultés et de retard par rapport aux autres enfants de sorciers, elle rattrape ses lacunes rapidement puisqu’elle se noie tous les jours et toutes les nuits dans de profondes lectures sur son espèce.

Gustavz est très tôt passionnée par la voie qu’elle a la possibilité de choisir.
Son entraînement s’achève trop vite à son goût, mais elle dispose alors de son propre catalyseur, qu’elle a forgé elle-même. Plus rien ne semble vouloir l’arrêter et, alors que partout en Europe, c’est la débandade avec ‘arrivée au pouvoir d’Hitler en tant que chancelier allemand, notamment, la belle hongroise s’exile seule sur les routes, allant s’isoler dans les terres les plus reculées de l’Europe, seulement escortée par son cheval et ses idées en tête.

C’est en ermite, au quasi-sommet d’une montagne russe qu’elle s’établit pendant plusieurs années, mettant à rude épreuve ses capacités en tout genre. Si elle eut relativement assez d'aisance avec les éléments du feu, de l'eau et de l'air, les autres lui donnèrent bien plus de fil à retordre pour être maîtrisés. Mais elle ne baissa jamais les bras et redoubla constamment d'efforts pour arriver à ses fins.

Elle se tient malgré tout informé de ce qui se passe en extérieur tout de même mais ne prend en aucun cas part à la Seconde Guerre Mondiale. Elle estime avoir déjà suffisamment à faire de son côté pour protéger l’humanité et ne pas se pencher sur les affrontements fratricides qui ont lieu derrière d’autres frontières.

Gustavz développe à ce moment-ci un intérêt tout particulier pour la vie humaine. Elle veut la protéger, peu importe le prix. Une idée germe dans sa tête alors qu’elle prend la décision de rejoindre le reste de l’humanité et abandonne sa cabane bien dissimulée ; et pourquoi ne pas concevoir des créatures pour protéger les hommes ? Des créatures effrayantes, de préférence, afin de combattre les vampires mais aussi d’effrayer suffisamment l’humanité pour ne pas qu’elle essaie de se battre encore avec elle-même.

Gardant le secret malgré tout, Gustavz entame donc ses douteuses recherches. Elle a alors trente-huit ans.

La même année, elle reçoit sa nomination au conseil magique. Elle est devenue une Magae. Puissante ? Bien entendu, elle n’a jamais doutée d’elle même une seule seconde. Mais il est grand temps pour elle de reprendre ses errances, estime-t-elle. Elle n’a que faire d’un siège là-bas, estimant ceci comme une perte de temps. Si elle ne rejette pas l’invitation, au moins n’est-elle jamais présente là-bas ; de plus elle s’assure que son père en entende parler. L’erreur de cet homme revient ainsi le hanter sans jamais se lasser. Gustavz, elle, rit bien de son forfait.

Elle parcourt par la suite l’Europe en s’intéressant à tout ce à quoi qu’elle n’a eu le temps de prêter attention durant toutes ces années d’isolement volontaire. Tout ceci lui fait un bien fou. Elle enchaîne les amants, aiguise ses capacités à combattre été continue ses recherches douteuses, bien décidé à mener ses plans à bien. Un jour, elle le sait, elle parviendra à réaliser ses desseins. Un jour, un jour… En attendant, la voici qui a maintenant quarante et un an et fraîchement débarqué en Scandinavie. Quelque chose lui dit que la vie va lui sourire, désormais. Elle a plus que hâte de voir cela de ses propres yeux.

La sorcière déviante est en marche.

Métier : Apothicaire itinérante
Affiliation : Il paraît qu'elle possède un siège au Conseil Sorcier. Elle est supposée leur être affiliée mais au fond, ne seraient-ce pas plutôt ses propres intérêts qui passent avant tout le reste?

Ambitions & Réflexion

Taille : 1m79
Corpulence : Bien portante
Cheveux : Noirs d'encre
Yeux : Bleus
Signe(s) Distinctif(s) : Des tatouages parsemant son corps
Style Vestimentaire : Passe-partout

Gusztáv a soif d’apprendre, soif de connaissance, soi ‘expérience. Ce qu’on lui a enseigné auparavant ne lui suffit plus du tout. Elle a besoin de plus, toujours plus. Même ses propres chemins ne la satisfont pas totalement. Voici presque vingt ans qu’elle erre en quasi solitaire pour amasser des connaissances des quatre coins du monde sans jamais se lasser d’être une nomade. Cette vie lui convient par bien des aspects. A son sens, l’attachement à une terre est une sorte de faiblesse. C’est ce qui empêche de voir plus loin que l’horizon mais aussi ce qui mena à l’extinction de plusieurs peuples ayant refusé d’agir intelligemment devant un danger et de fuir. Des terres abandonnées sont toujours moins regrettables que des vies perdues, ainsi raisonne Gusztáv.

Elle aime la vie, elle aime les êtres humains. Voici pourquoi elle mûrit un projet très secret dont elle seule à connaissance jusqu’alors ; concevoir une armée de créatures à moitié humaines mais loin d’être aussi ‘faibles’. L’errante hongroise ambitionne de créer des hommes-bêtes dans le but de protéger leurs semblables. Pourquoi ne pas commencer avec des loups ? La puissance d’une meute pour commencer ne serait en rien négligeable, n’est-il pas ? Oh, bien sûr, elle sait que son point de vue ne sera pas partagé par l’ensemble de la communauté des sorciers, aussi tient-elle ces desseins secrets. Ils lui appartiennent et elle ne les dévoilera pas aisément. La fermeture d’esprit de ses semblables la désole mais au fond, que peut-elle y faire ? Elle se console en se disant que, si un jour elle parvient à ses fins, alors les autres seront contraints d’admettre qu’elle était dans le vrai, point final.

D’une mature rieuse, Gusztáv ne se prend que peu la tête avec des histoires sans intérêts. Elle s’amuse de ce qu’elle voit tant que cela n’implique pas la mort d’êtres humains. Première à rire de son prénom masculin, elle aime à cultiver le mystère autour de ce fait si commun qu’il en devient risible. Amoureuse de la vie, donc, elle aime à la consommer comme il se doit. Il est de son ressort de faire en sorte que les choses évoluent dans le bon sens, après tout.



Mes pouvoirs

Cette femme est une sorcière de rang supérieur. Toutes les années passées en ermite lui ont forgées des capacités hors du commun et ce, de façon volontaire. Elle voulait être forte et prouver que l'on avait eut tort de ne pas avoir foi en elle.

En tant que Magiea, elle contrôle les éléments connus et a la faculté de créer le vide, le néant.

Cependant, utiliser trop ses pouvoirs la fatigue, l'épuise et l'oblige à garder le repos pendant plusieurs jours sans magie si elle abuse de trop. Pis encore, si elle s'échine à aller au delà des limites pour X ou Y raison, les organes de Gustazv peuvent très bien être atteints d'hémoragie suite à cela. Dans ce cas, elle risque fort de mourir si personne ne peut la soigner dans l'immédiat.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
WEISZ Gusztàv
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROSIER Isabella - F - 40 ans - Mangemort - Femme au foyer - Rachel Weisz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Omenirea Nemuritori ::  :: Les Personnages :: Fiches de Suivi-
Sauter vers: